NTO : « Je suis clairement dans la partie la plus exaltante de ma vie d’artiste »

Cet été, NTO annonçait un tournant dans sa carrière en rejoignant le label AllPoints. Pour marquer le coup, il avait révélé de nouveaux titres, de quoi tenir son public en haleine avant la sortie de son futur album ! Après « The Kid and The Planes » et « Lac de Soi », NTO nous dévoile son tout dernier single intitulé « Zig Zag ». Pour l’occasion, Tourtoisie a eu l’honneur d’échanger quelques mots avec lui …

© Guillaume Durand


S’il ne fallait résumer NTO qu’à un titre, nous aurions du mal à choisir. Entre « Petite », « La Clé des Champs » ou « In the Mood for Noune », nombreux sont les morceaux qui ont construit sa renommée. Sous le drapeau d’Hungry Music, il a su s’imposer sur la scène internationale, de l’Asie à l’Amérique, avec une techno, contrebalancée de mélodies presque hypnotisantes.


Hautement influencé par la techno berlinoise de Stephan Bodzin et des débuts de Paul Kalkbrenner, la minimale était une évidence pour Anthony, ou plutôt NTO. A ses débuts, il s’entoure de nombreux labels qui s’empressent de publier ses singles. Puis, c’est aux côtés de Worakls et de Joachim Pastor qu’il créé Hungry Music, label avec lequel il se produira en live à travers l’Europe et le monde. Avec quelques projets un peu plus personnels comme Ento (2014) et Sinners (2016), il se prête à une expérimentation musicale toujours plus libre. Puis, après 7 ans de collaboration, la page de Hungry Music se tourne pour lui.


L’été dernier, loin d’abandonner la musique, il rejoint le label AllPoints, issu du groupe Believe et débute la confection de son futur album. Avec une techno deep et toujours aussi mélodique, NTO nous surprenait avec « The Kid and The Planes », un track inédit qu’il dédiait à son fils.



Il y a quelques jours, nous avons eu le plaisir de discuter avec lui … rencontre !


Hello NTO, j’espère que tu vas bien ! Si j’ai bien compris, ton départ de Hungry Music est lié à la volonté d’explorer de nouveaux genres, une sorte d’approche différente, notamment pour ton futur album ?


Hello ! Merci pour l’interview :) Oui c’est un peu l’idée d’essayer de m’exprimer avec le plus de liberté possible et d'aller sur des terrains un peu inexplorés. C’est aussi surtout lié au besoin de me définir entièrement et personnellement dans un projet d’album ! J’en avais très envie et ça m’a semblé naturel, ce qui n’était pas forcément le cas jusqu’ici en fait.



Concernant ton nom, quelle est la raison du passage de N’to à NTO ?


L’envie de me définir musicalement par un album s’est fait petit à petit et j’avais surtout besoin de sentir que tous les éléments étaient réunis avant de m’envoyer dans un gros projet comme ça. Je pense par exemple à une équipe avec qui on arrive à très bien se comprendre, un peu plus de maturité musicale peut-être… Il fallait que je sente le bon moment, « l’alignement des planètes » en fait :)

L’apostrophe dans le nom me « dérangeait » depuis un moment. Enfin ça ne m’empêchait pas de dormir non plus mais je trouvais que le nom était plus esthétique sans, tout simplement. Symboliquement, c’est une façon de signifier un peu tous ces changements, sans pour autant en faire des caisses :)



Tu as déjà collaboré à plusieurs reprises avec Cercle et sera à l’affiche de leur prochain festival. Que peux-tu me dire de ton dernier titre « Lac de Soi » sorti sur Cercle Stories à plus de 2000 mètres d’altitude ?


J’avoue que je me sens un peu privilégié car j’ai eu la chance de faire 3 vidéos avec eux ! :) C’est la claque de capter qu’ils arrivent à monter la barre toujours plus haut et que le résultat est à chaque fois dingue et unique. L’état d’esprit de l’équipe est ultra cool et on sent que c’est vraiment la passion qui les anime, je crois que c’est ça le plus agréable ! Je suis vraiment content que ce titre soit pour eux car il a une dimension un peu « onirique » mais aussi une allure très club, et ça va plutôt bien à Cercle :)



Il y a peu, tu nous a révélé un nouveau single « Zig Zag », tout d’abord bravo ! Comment est-ce que tu l’as conçu ?


L’idée de base est partie d’un échange avec mon frère. On parlait de « croiser » deux mélodies décalées pour essayer d’en créer une troisième :) Il est resté avec moi de A à Z pendant la création du track et c’était mortel, on ne l’avait jamais fait ! « Zig Zag » représente notre histoire commune, entre rendez-vous manqués et retrouvailles, un peu à l’image de ces deux mélodies qui, bien que décalées, ne perdent jamais leur harmonie. Le morceau a une identité mélodique assez forte, avec des breaks qui s’envolent et une bonne dose de mélancolie.



Comment va se poursuivre la création de ton futur album ?


On est en train de mettre en place toute une série de titres un peu phares, qui seront chacun accompagnés de pas mal de surprises avant d’en arriver à l’album. Je suis super impatient de dévoiler tout ça petit à petit :) Je pense que je suis clairement dans la partie la plus exaltante de ma vie d’artiste, c’est vraiment trop bien :)



NTO x MEUTE


Mardi dernier, c'est lors d'un live d'une trentaine de minutes que NTO nous faisait redécouvrir ses classiques comme "La Clé des Champs" ainsi que ses derniers singles. Au cœur d'un set up de télévisions cathodiques, inspirées de l'œuvre de l'artiste sud-coréen Nam June Paik, il nous révélait sa toute dernière prouesse ; la collaboration avec Meute sur son titre "Zig Zag".



Pour NTO, collaborer avec MEUTE était un rêve ! Le résultat est une hybridation entre musique électronique et acoustique. Le clip aurait dû être tourné à Berlin mais NTO et MEUTE ont dû s'adapter aux lockdowns successifs et c'est de cette contrainte qu'est né ce set up très artistique. Une chose est sure, on a hâte de découvrir les singles à venir et avec un peu de chance, on pourrait même le retrouver au Cercle Festival 2021 !


En attendant, le single Zig Zag est disponible à l'écoute :



Propos recueillis par Clara Jouaux-Savinien