Malik Djoudi, un retour plein de Tempéraments

Mis à jour : 1 avr. 2019

Malik Djoudi signe son retour avec son deuxième album Tempéraments. Critique chroniquée par la rédaction Tourtoisie.



Vendredi 22 mars. Après une longue semaine, nous pouvons enfin nous plonger dans le deuxième album de Malik Djoudi. Dès le premier morceau Tempérament, le ton est donné : le Poitevin a décidé de nous entrainer dans une fête noire aux allures d’éternité qui ne s’arrêtera qu’au lever du jour.


Dans cette fête, les corps sont de sortie, espérant oublier le temps d’une nuit le monde extérieur. Un électron libre se fraye un chemin dans la foule, sûr de lui, le regard affuté, prêt à s’abandonner. Mais la soirée ne se passe pas comme prévue. Au lieu de tomber sur quelqu’un, il tombe sur elle. Il retombe dans l’abysse d’un amour incontrôlé, incontrôlable. La tête se laisse entrainer, enivrer, et les pensées qu’il croyait enfouies pour de bon ressurgissent, tournent en boucle, en boucle, en boucle... Il contemple, observe cette vision inattendue, et reste immobile, inerte. Mais il faut agir vite. Plus la fin est proche, plus la frénésie monte, palpitante, dans les muscles déjà fatigués mais toujours excités, dans les esprits enivrés mais jamais rassasiés. Il faut saisir chaque instant comme si c’était le dernier. Comme en transe, les corps se recherchent, tentent dans un élan désespéré de prolonger l’ivresse, le rêve, jusqu’à l’orgasme. Il faut s’enfuir, fuir le jour à tout prix. Le vertige de la nuit s’efface doucement, sans bruit. Les corps nus sont recouverts peu à peu d’un drap bleuté, irréel. On essaye de saisir les derniers instants de cette apparition...


On sort de cet album comme on s’éveille d’un rêve, émerveillé par ce voyage intense et insensé qu’on vient de vivre. Au fil des morceaux, Malik Djoudi avec son électro minimal nous entraine dans les méandres de la nuit, dans les palpitations complexes d’un cœur amoureux. Une voix douce et fragile nous guide avec justesse tout au long de cette expédition musicale. Tantôt danseur, tantôt rêveur, l’auditeur est aspiré dans une spirale immersive qui se crée autour de lui. Avec une finesse extrême, Malik Djoudi réussit à mêler parfaitement la sincérité de ses textes et la fougue de sa musique électronique toujours maîtrisée. Fruit d’un travail acharné, Tempéraments est frais, authentique et nous laisse espérer le meilleur pour la suite.


Un album à écouter sur ici.


Retrouvez Paul Audry sur Facebook.

TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon