Luke Anger, de la baignoire à la mer noire

À l’aube des années 2010, quelques groupes pionniers, tels que La Femme ou Fauve, remettent le français à l’ordre du jour. Langue poussiéreuse, celle-ci reprend possession des ondes qui l’avaient délaissée depuis quelques temps déjà. Ringarde, vieillotte – en un rien de temps, celle-ci se débarrasse de tous les vilains adjectifs qui lui collaient à la peau jusqu’alors. Des chanteuses pop comme Clara Luciani ou Juliette Armanet jusqu’aux groupes néophytes tels que Pépite ou Bagarre : chanter en français redevient cool. L’amour, la mer, les plages ensoleillées, les rues sales… Tout est matière à jouer avec une ribambelle de mots.



Pour l’amour de la langue française

Aujourd’hui sort le premier album de Luke Anger, qui ne renierait pas cet héritage qui lui précède. Sur 11 titres, la langue de Molière fait légion. Seuls quelques vers anglo-saxons sont parvenus à se glisser entre les lignes, vestige des années passées entre Brighton et Londres, avant de revenir à Paris. En résultent des ambiances éthérées qui ne sont pas sans rappeler les premiers disques d’Isaac Delusion.

Et puis parfois, le chant passe au second plan, ne devient plus qu’un murmure derrière les nappes de synthétiseur, comme avec “Éléa, second extrait de l’album, où chaque instrument se fait discret – mais impossible de ne pas résister à la très légère ligne de basse groovy qui résonne en arrière plan. Mais c'est sur le morceau Communication” que les instruments distendus et la voix du chanteur, à la Gainsbarre, font le plus d’effet, couplés à un thérémine imitant le bruit des soucoupes volantes dans les films des années 60. 


Échappé du groupe de rock français Birdy Hunt, Luke Anger publie Réel Virtuel, son premier morceau en solitaire, en 2019. La même année, il figure parmi les 100 finalistes du prix Société Ricard Live Music, finalement remporté par le duo Ko Shin Moon.




L’équipée sauvage

Irrésistible appel océanique, le disque débute avec Effet Mer, un titre faisant miroiter une pop un peu bubblegum, sublimé par une voix éthérée répétant sans cesse le jeu de mots en guise de refrain. Le morceau annonce la couleur de l’opus, qui sera teinté des bruits de la nature sur la majorité de ses onze titres. À ce titre, L’aube s’ouvre sur les bruits de la forêt, dominés par le chant des oiseaux, accompagnés par quelques notes de piano, premier instrument du musicien, qui le pratique depuis son enfance.


Né à Mexique puis élevé en région parisienne, le chanteur porte dans ses textes une certaine dualité entre nature et urbanité. D’un côté les étoiles et l’aventure, de l’autre, la baignoire et la cocaïne. Son premier album, dont la moitié a déjà été dévoilée, est le fruit de quelques mois passés à écrire et arranger sous la chaleur de l’été 2018. Arrangement, mixage et production : Luke Anger reste seul presque tout au long du processus créatif. Seuls des choeurs de femme, comme sur le morceau Les Mots Roses, viennent trahir la solitude du chanteur qui transperce ses textes.


Par Lolita Mang

TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon