Live report - Xmas Party by Tourtoisie Music

Tourtoisie Music organisait ce samedi 22 décembre sa « fête de Noël », A.K.A. la Xmas Party by Tourtoisie, pour bien montrer à tout le monde qu’on pouvait faire aussi bien que les anglo-saxons. Et comme ce sont toujours les vainqueurs qui racontent l’histoire – on a décidé de vous faire un petit live report d’un concert organisé par nos soins. Un triomphe d’objectivité, évidemment. Direction le sous-sol intimiste et cosy de l’Alimentari, dans les tréfonds de l’Alimentation Générale, salle bien connue des mélomanes parisiens.

Tomasi. Photo © Andreï Marini Insta: @andrei_marini

Tomasi ouvrait la danse. Ou plutôt, réveillait la salle, si l’on en croit sa tenue : peignoir lâchement lassé sur torse velu et attitude désabusée pour des textes à peine plus joyeux. Entre catharsis et second degré, il nous a livré un bel exercice d’interprétation, posant un flow plein de potentiel sur des instrus alternant inspirations électroniques et guitares. De passage dans le 13ème arrondissement au Festival Achromatique le 12 janvier, on recommande aux gens curieux de découvrir ce qu’il nomme lui-même son « rap fragile ».


Alfa Martians. Photo © Andreï Marini Insta: @andrei_marini

Les Alfa Martians ont pris le relais. Bucoliques, ils nous ont apporté une bouffée d’air frais et nous ont fait voyager avec des instrumentales aux accents folks, blues voire même bossa nova. En français comme en anglais, ils ont conquis le public.. Du feel good en barre, dont on attend encore l’EP, à retrouver sur Facebook pour suivre leur actualité.




Neo Ninj. Photo © Andreï Marini Insta: @andrei_marini

Le voyage ne faisait que commencer. Sans contestation possible, c’est Neo Ninj qui nous a amené le plus loin, transportant la foule de sa voix de velours et de son charisme ravageur. Des tons jazzys et une soul actuelle, portés par une audace digne du rouge-à-lèvre bleu métallique arboré par la jeune chanteuse. Cerise sur le gâteau : un solo de saxophone comme on n’en entend plus assez souvent. Une parenthèse bienvenue dans une soirée au dénominateur commun très pop par une artiste conjuguant poétiquement une musique pleine d’âme et une touche rétrofuturiste rêveuse.









Max Day. Photo © Andreï Marini Insta: @andrei_marini

Les mâles étaient décidément d’humeur badine – Max Day ne dira pas le contraire, lui qui a fini son set en faisant tomber son survêt’ Adidas true gopnik pour découvrir à son tour sa pilosité abdominale. Décalée, sa pop nous a été livrée dans un show sensible, acidulé, émouvant. Et des gros bisous partout, pour une atmosphère dansante.


Housecall. Photo © Andreï Marini Insta: @andrei_marini

Le concert prend, on découvre de nouveaux talents, on cuve sa quatrième pinte ou son Nième cocktail. Il est temps de danser : Housecall était au rendez-vous. Ou plutôt la moitié du duo, Adrien, qui s’est lancé dans un DJset éclectique, à même de faire remuer des corps extatiques (on a dit : live report parfaitement objectif). Housecall, ou comment conjuguer dans un mix des morceaux de Bagarre et des percus qui pourraient tout droit être sorties d’un 1er Gaou.












Alors, oui, l’auto-critique de notre propre soirée est un exercice périlleux. Il n’empêche : public et artistes étaient au rendez-vous, pour une Xmas Party douce et chaleureuse. Max Day himself est venu nous faire un câlin, ravi d’une ambiance positive et familiale. Que demander de plus ? Rendez-vous aux prochains concerts made in Tourtoisie !

TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon