Le maxi top de 2019 de Tourtoisie

Mis à jour : févr 5


Personne n'y échappe. Pas même nous. D'ailleurs, c'est peut-être le moment que l'on attend avec le plus d'impatience. Une fois les concerts passés, les sorties écoutées et ré-écoutées en boucle : celui de faire le bilan. Celui de s'écharper, de se battre, de s'entre-tuer pour défendre son petit favori. Alors, quelles sont les pépites qui ont marqué l'année Tourtoisie ? 


Les meilleurs concerts de 2019


Flavien Berger @ Casino de Paris : “Parce que Flavien en 3D, c’est encore mieux”. Parce qu’une bonne fois pour toute, il fallait en finir avec la tournée Contre-Temps. Et enfin, parce que Flavien Berger est sans conteste l’artiste qui met d’accord toute l’équipe. Entre les lunettes psychédéliques et les envolées lyriques, c’est simple : on a vécu 90 minutes de transe. Mention +++ à la reprise de “Tais-toi petite folle” avec Bonnie Banane et oklou.

Lolita Mang et Tamina Manganas 


Loyle Carner @ Elysée Montmartre : Retour aux racines du Hip Hop dans un prisme actuel (featurings avec Jorja Smith et Tom Misch). Energie incroyable, ça bounce un max alors qu’il ne peut pas chanter. Seul regret, la salle.

Alexandre Magois


Yussef Dayes @ Pitchfork Music Festival Paris : Public suspendu aux baguettes du prodige Jazz, accompagné d’un bassiste monstrueux, tout comme le claviériste. Personne ne dit rien, tout le monde admire l’effort du trio dans une salle si petite que les gens se font refoulés à l’entrée.

Alexandre Magois


The Psychotic Monks @ Café de la danse : J’ai littéralement vu un morceau et l’outro du précédent, mais c’était si intense. Je sais qu’un concert est au-dessus du lot quand j’ai une larme qui coule, ça ne m’est arrivé que très peu, juste au concert de King Krule à We Love Green. C’est le tout, c’était vibrant, c’était puissant, c’était waw. Le groupe est dans une telle transe émotionnelle que ça plonge dans une atmosphère cathartique efficace.

Prisci Adam


Le reste de l'équipe a également aimé : Lizzo @ Salle pleyel, Grand Blanc @ l’Espace Icare, Caterina Barbieri @ Gaité Lyrique, Voyou @ La Cigale, Irène Drésel @ Champs Elysées Film Festival, King Gizzard & the Lizard Wizard @ l’Olympia, Half Moon Run @ Trianon


Meilleures découvertes de 2019 


Fils Cara © PE Testard

Moussa : Après des sorties titre par titre, toutes plus irréprochables les unes que les autres, ce que nous réserve Moussa pour 2020 va être grandiose, on en est sur.e.s ! Mentions spéciales à "Lou Ferrigno", "Les Oiseaux" et "Cabrioli". En plus c’est le protégé d’Odezenne, un de nos groupes préférés, que demander de mieux ?

Prisci Adam


Baby rose : Ca faisait au moins un an que je ne m’étais pas rendue dans une petite salle de concert sans rien connaître de la programmation. C’était un soir du Bastille Sounds Festival, je suis allé au Pop-Up du Label (un choix plutôt sûr vous me direz), j’étais seule (les concerts en solitaire, peut-être une des meilleures choses), juste avec mes émotions. Il y avait Baby Rose. À la dégaine, j’étais dubitative. Puis il y a eu la voix, les morceaux, et l’émotion, écorchée, blessée. J'ai pensé à Amy Winehouse mais ça m’a surtout marqué ! Donc Baby Rose pour 2020 please ! Son premier album To Myself dépeint un peu tout ça, à écouter "All to myself" et "Borderline".

Prisci Adam


Murman Tsuladze : Tout a commencé avec un concert fou au Canal Barboteur, le long du canal Saint Denis. Des paroles en géorgien, une bande de loubards louches et déginglés : c’est tout ce qu’il fallait pour rendre le public hystérique et nous faire dévisser nos hanches. Depuis, un morceau au nom bien ironique a pointé le bout de son nez : “Flemme de danser”. C’est pourtant bien l’inverse de ce qu’inspirent les guitares foutraques de Murman Tsuladze.

Lolita Mang


Gussstave : “I think we just need to get high / like it’s 1969”. Avec le duo au look très soigné Gussstave, c’est un vent de Californie qui souffle sur la scène parisienne. Difficile de résister avec cette basse ultra groovy et ces riffs de guitare qui nous font voyager jusqu’aux années 70. Qu’ils continuent à remonter le temps.

Lolita Mang


Sean : Clairement l’un des rappeurs les plus prometteurs de la nouvelle génération qui a fait ses premiers pas musicaux en admirant la vague soundcloud du milieu des années 2010. Après un premier EP ultra prometteur, on attend fort la suite.

Alexandre Magois


Le reste de l'équipe parie également sur : Toh Imago, Fils Cara, Saint DX, TVAM, Tigre d’eau douce...

Meilleurs albums de 2019


Tyler, The Creator - IGOR


Kompromat - Traum und Existenz


SebastiAn - Thirst


Luidji - Tristesse Business : Saison 1


Fixpen Sill - FLAG


Biche - La nuit des Perséides


Altin Gün - Gece


Fontaines D.C - Dogrel


TOURTOISIE MUSIC

Contact : contact@tourtoisiemusic.com

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon