Le 33 Tours de Zoo Baby : "J’ai un coeur de boomer"

Il y a cette mélodie qui vous plonge instantanément dans votre adolescence. Et celle qui vous fait faire un bond dans le futur. Il y a cette chanson qui vous évoque des moments heureux, vous procurant comme une sensation d’euphorie dont il devient difficile de se lasser. Il y a aussi cet.te artiste qui parvient toujours à vous réconforter, à vous motiver et vous accompagne dans votre vie… Personne n’échappe au pouvoir de la musique et aux émotions qu’elle nous procure, pas même ces talents émergent.e.s que vous ne connaissez peut-être pas encore. Pour apprendre à les connaître, nous avons décidé de les soumettre à un questionnaire un peu particulier : le 33 Tours de Tourtoisie Music.


© LePetitRusse / Zoo Baby
© LePetitRusse

Première question. Peux-tu te présenter en quelques lignes : prénom, nom de scène, âge, la ville dans laquelle tu as grandi et celle dans laquelle tu vis actuellement. Un projet musical sur lequel tu travailles en ce moment ?


Je m’appelle Xavier Dufour Thériault alias Zoo Baby. J’habite à Montréal mais natif du Saguenay (ville du Québec, ndlr). Je viens de sortir mon premier album éponyme, en Europe.

Petit retour en arrière. La chanson qui a marqué ton enfance ?


"Pas d’ami comme toi" de Stephan Eicher. Ma mère était folle de Stephan Eicher (comme beaucoup de madames dans les 90’s) et j’ai été une victime collatérale de cette passion.

L’artiste ou les artistes de ton adolescence ?


Je suis passé des Beatles aux Strokes à Prince.

Quel est le job le plus nul ou le plus marrant que t’aies dû faire pour pouvoir investir

dans ton projet musical ?

J’ai été commis aux cosmétiques dans une pharmacie quand je suis arrivé à Montréal à dix-huit ans. Je partais avec les échantillons pour me maquiller en show. Très punk. Si tu pouvais emprunter un talent à quelqu’un.e, n’importe qui, quel serait-il ?


Je chanterais comme Rufus Wainwright.


La meilleure époque musicale selon toi ?

Les années New Jack Swing, vers la fin 80’s / début 90’s. Le peak de Whitney Houston, Bobby Brown et Prince, fesses à l’air dans ses pantalons, chantant dans un micro-gun en or.

Le format audio que tu souhaiterais remettre au goût du jour ?

Les compilations sur CDs gravés ! Cite-nous trois de tes œuvres culturelles préférées (album, livre, film, théâtre, œuvre d’art en tous genres...).


Les albums In The Zone, Blackout et Femme Fatale de Britney Spears.

Le genre musical que tu as choisi de pratiquer ? Et par rapport à ton genre musical de prédilection… Est-ce le même ?

J’essaie de faire de la pop mais je suis assez brouillon et j’ai une énergie plutôt Do It Yourself. Puis la pop ça coûte cher et je suis toujours cassé. Je laisse aux autres la tâche de catégoriser ma musique. J’ai lu "indé", "bedroom pop", "néo-funk" - je l’aime beaucoup celui-là.

La référence culturelle que l'on retrouve souvent au coeur de tes chansons ?

J'ai glissé quelques extraits d’entrevues de France Gall à la fin des années 60 sur l’album. Parce que ça sonnait bien et parce que ça évoquait un genre d’innocence tragique.

Question synesthésie : de quelle couleur est ta musique ?

Orange avec une tache rouge et du petit sucre acidulés comme les jujubes fuzzy peach.

As-tu des patterns d’écoute ? Du jazz en hiver par exemple...

Il faut vraiment que je me retienne pour ne pas écouter les Beatles 100% du temps. J’ai un coeur de boomer. Ta chanson de fin du monde ?


"War" de Bob Marley, mais la version de Sinead O’Connor à SNL (1992) quand elle déchire la photographie du pape.



Le morceau que tu mets pendant le coït ?

Je mets toujours ma propre musique pendant le coït. Très excitant.

Le mot de la fin. Tourtoisie Music soutient les artistes émergent.e.s : à quel.le.s artistes souhaites-tu donner de la force ?

Shout out à mon ami et voisin Gab Bouchard même s’il est déjà plus populaire que moi.


Le nouveau album de Zoo Baby, Zoo Baby (Version Euro), est maintenant disponible sur toutes les plateformes. A découvrir et redécouvrir sans modération.

Propos recueillis par la Rédac'.