B.O.BINES #12 : Kin Tout Est Vie, portrait croisé entre un homme et ses origines

Mis à jour : févr. 15

Chez Tourtoisie, on aime autant danser dans les salles de concert que s’asseoir au fond d’un siège moelleux devant un écran géant. En prêtant toujours une oreille attentive au contenu audio des films, une fière équipe de frondeurs est heureuse de vous présenter B.O.BINES, la branche cinématographique de Tourtoisie. Cinéma indépendant, bandes originales renversantes, compositeurs émergents… C’est avec grand plaisir que chaque mois, nous vous partageons nos coups de cœurs musicaux du grand ... et du petit écran (confinement oblige, et oui !). En cette période de fermeture des cinémas, nous partons à la conquête des plateformes de VOD pour vous dénicher les pépites qui s'y cachent.


Kin Tout Est Vie - affiche du documentaire © Tarmac


« Lorsqu'on perd sa langue, on perd sa culture ; lorsqu'on perd sa culture on perd son pays, on perd ses origines ». Cette phrase très juste prononcée par Didier Basambombo, enseignant à Kinshasa, reflète bien toute l’idée du film documentaire Kin Tout est Vie, un nécessaire retour aux sources pour Damso. On suit l'artiste sur les traces de son enfance à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo. Ce documentaire surprise, à la communication très rare, comme nous a habitué Damso, a été réalisé par un autre artiste belge, Robin Conrad, également connu sous le pseudo Loxley et membre du trio de rap L’or Du Commun. Après s'être essayé à la réalisation sur plusieurs clips et documentaires, il a suivi Damso pendant une semaine en septembre 2020, à travers les joyeuses rues de Kinshasa.


27 minutes choisies avec attention, ce docu intimiste nous dresse un portrait assez différent de celui souvent sombre que renvoi Damso, William Kalubi Mwamba de son vrai nom. On le découvre moins sous contrôle et très touchant. L'objet de ce documentaire est particulier : ce n'est pas une campagne de communication autour de son dernier album QALF (bien que ce film ait été tourné à l’époque de sa sortie), ni même un portrait de Damso. Les projecteurs sont tournés sur la RDC, et notamment sur Kinshasa « Kin » : ses rues vivantes, sa jeunesse qui en veut, ses artistes locaux visionnaires qui font sa richesse. C'est ce qu'explique Robin Conrad dans une interview donnée à VL Média "Le choix fait a été d’évoquer les réalités du Congo, celles des gens, celles du pays et de ses ressources". Se déroule alors sous nos yeux un voyage initiatique, où Damso retourne dans le quartier qu’il habitait enfant, accompagné d’une horde de fans, parce que comme partout et peut-être plus spécialement encore là-bas, le rappeur est une star. Et plus que ça. Immense fierté pour le pays, il représente avant tout un modèle indéniable pour les jeunes Congolais, qui en s'inspirant de son parcours, voient des opportunités de réussite immenses. Après tout, un des plus grands artistes francophones actuels vient de chez eux.



27 minutes de rencontres et de découverte de Kinshasa. Un peu de Damso mais pas trop, encore une fois ce n’est pas sa carrière qui est au cœur de ce documentaire, mais la mise en avant sans mélo d’un pays à l’histoire troublée par des évènements violents (guerres, colonisation, pillages ...) et de sa jeunesse qui déborde de créativité et d'énergie. Parmi les artistes locaux, on découvre notamment le rappeur Innoss'B, star internationale, qui fait partie de cette nouvelle génération d’artistes Kinois. Le documentaire filme l'enregistrement de son son « Best » en featuring avec Damso, sorti en octobre 2020.


Kin Tout Est Vie - extrait du documentaire © Tarmac


Ce court documentaire est finalement le témoignage de l’attachement profond de Damso pour sa communauté Kinoise et son public Congolais. Conscient de la place particulière qu’il occupe pour eux, place qui lui attribue forcément un rôle et certaines responsabilités, c'est avec gratitude que Damso rentre au Congo. Cette gratitude transparait naturellement à travers les images, pour une ville qu’il a toujours mis en avant. Déjà dans son deuxième album Ipséité, avec le son hommage "K. Kin La belle", Damso chantait : « Oh, Kin la belle, Tu ne sais pas combien je t'aime, RDC, ma patrie, mes gènes ».


KIN TOUT EST VIE de Robin Conrad est disponible en intégralité et en libre accès sur Youtube depuis le 5 février 2021.

Par Emma de Bouchony

TOURTOISIE MUSIC

Média : media.tourtoisiemusic@gmail.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon