HYPNO5E, ou la convergence des arts

Si musique et cinéma ont toujours été intimement liés, la coutume veut que l’un puise son inspiration dans l’autre, et non que les deux fusionnent pour donner une œuvre hybride. Mais HYPNO5E n’a que faire des conventions.


© Clément Cassand



En 1969, dans un quartier défavorisé de Birmingham, quatre amis décident d’aller voir un film d’horreur. En sortant du cinéma, ils sont frappés par une pensée : si l’on est prêt à payer pour se faire peur, pourquoi n’existe-t-il pas de musique effrayante ? Convaincus du potentiel artistique de leur concept, ils décident d’écrire une chanson inspirée du film qui le leur a soufflé, allant même jusqu’à nommer leur groupe d’après celui-ci : Black Sabbath. Le métal est né.


Des décennies plus tard, un jeune Montpelliérain du nom d’Emmanuel Jessua forme HYPNO5E, un groupe nourri par ce lien ancestral entre les deux médias. Lui et ses comparses Thibault Lamy et Cédric Pagès articulent leur projet autour d’une idée : outrepasser les limites de la musique en y associant leur passion commune pour le cinéma et la littérature. En somme, ils veulent créer une expérience.


En 2006 sort leur premier EP, Manuscrit côté MS408. Côté influences, on y retrouve Gojira (dont ils feront d’ailleurs la première partie en 2013), Dream Theater, ou encore Nine Inch Nails. Côté étiquette, en revanche, c’est un poil plus complexe. Si la longueur des titres ainsi que leur approche clairement expérimentale les classent dans la catégorie prog, le growl aigu d’Emmanuel et la technicité instrumentale de certains passages les rapprochent du death.


Un an plus tard, le groupe dévoile son premier album, Des deux l’une est l’autre, qui comprend des versions retravaillées des morceaux présents sur leur EP, accompagnés de titres supplémentaires. Leur style s’affine et s’affirme, mais refuse toujours de se positionner dans une case précise. Avec leur notoriété grandissante, des questions sur le sujet commencent à surgir. Pour seule réponse, HYPNO5E revendique être le premier groupe de métal cinématographique.



Rien ne se perd...


Pour comprendre ce qu’est le métal cinématographique, il est nécessaire de se plonger à corps perdu dans l’œuvre du groupe. Bonne nouvelle : HYPNO5E construit ses albums de sorte à ce qu’il faille plusieurs écoutes avant de cerner toutes leurs subtilités. Cela dit, les bases du genre sont aisément reconnaissables : l’enchaînement des phases mélodieuses et mélancoliques avec le chaos des riffs sombres et du chant hanté, le thème récurrent de la conquête du passé et de l’inconnu, la trame narrative qui traverse les albums, etc. Mais ce qui ressort en premier à l’écoute du groupe, ce sont les extraits de livres, poèmes et autres films qui, à la manière de samples, sont recontextualisés pour leur donner un sens nouveau et ouvert à l’interprétation.


Ces samples ont un intérêt primordial dans la musique de HYPNO5E : qu’ils ouvrent un album (tel Pierrot le Fou de Jean-Luc Godart dans « Maintained Relevance of Destruction ») ou qu’ils marquent la fin du calme avant la tempête (tel L’Étranger d’Albert Camus dans « Acid Mist Tomorrow »), ils nous font instantanément entrer dans l’univers de l’album tout en posant le ton et l’atmosphère (rarement gaie, il faut l’admettre) de celui-ci. Le sample au commencement de Manuscrit côté MS408 résume parfaitement la démarche : « J'attache une grande importance à l'architecture musicale, que je ne voudrais jamais voir sacrifiée à des raisons littéraires ».


À tout cela s’ajoutent les concerts du groupe, pensés pour être de véritables représentations visuelles des histoires narrées dans leurs albums. L’œuvre d’HYPNO5E est complète et chaque écoute se vit comme une véritable expérience à la croisée des arts. Emmanuel Jessua résume le projet en ces mots : “Nous voulions créer une musique qui est un tout, encouragés par la pièce d’Antonin Artaud, « Le Théâtre et son Double », une pièce où tous les sens sont mis à l’épreuve en mélangeant image, musique et lumière. »



À la recherche du temps perdu


Après la sortie d’Acid Mist Tomorrow, leur second album acclamé par le public et la critique, Emmanuel s’attèle à la préparation d’un projet qui lui tient à cœur depuis longtemps : réaliser un film sur la terre de son enfance, la Bolivie. Après quelques déboires de production, Alba - Les ombres errantes sort finalement en 2018. Le film raconte l’histoire de Mickael qui, après la disparition de son père, retourne sur les traces de ses ancêtres. On y retrouve les thèmes chers à son réalisateur : la quête pour comprendre ses racines, la mythologie bolivienne, la complexité des liens familiaux…


Comme à leur habitude, HYPNO5E a fait du projet plus qu’un « simple » film. Pour l’occasion, le groupe s’est créé un alter ego acoustique, A Backward Glance on a Travel Road, chargé de composer la bande originale. Enfin, comme pour enfoncer le clou, la sortie du film a été accompagnée de représentations live du groupe, jouant en temps réel les morceaux durant la diffusion de l’œuvre. Alba est la quintessence du travail effectué jusqu’ici par HYPNO5E. Elle est une expérience sensorielle globale, vécue à travers une histoire qui s’incrémente parfaitement à l’univers créé par le groupe.


L’année dernière est sorti leur 5e album A Distant (Dark) Source. Véritable retour aux sources, le projet évoque l’histoire du Lac Tauca, gigantesque lac salé de Bolivie disparu il y a des millénaires, revenant à la vie sous la forme de spectres. D’après le groupe, l’album, déjà assez conceptuel, est en réalité la seconde partie d’une histoire plus globale. Si l’on n’a pas encore de date de sortie pour la première (ou deuxième, on s’y perd un peu) partie de l’histoire, HYPNO5E a eu la bonne idée de nous donner de quoi patienter. Une série de tutos pour apprendre à jouer les morceaux de A Distant (Dark) Source a récemment été publiée, ainsi qu’un teaser bien caché pour une tournée à venir. Encore de quoi en faire tout un cinéma.


Par Simon Aunai


Écoutez A Distand (Dark) Source sur Spotify :


TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon