CATHEDRALE, le garage rock à l'état pur

Mis à jour : mai 15

La pandémie file un gros coup de trique dans les rotules du quatuor toulousain CATHEDRALE mais ce dernier est loin de s’agenouiller ! Son troisième album, Houses Are Built The Same, vient de paraître ce 24 avril.


Credit : Franck Alix

Une Boule Noire annulée. Un troisième opus repoussé. Il aura fallu attendre ce 24 avril pour que le groupe de garage rock toulousain dévoile son nouvel album intitulé Houses Are Built The Same.

Il est sûrement l’un des groupes français actuels qui représente le mieux le style garage en perte de vitesse depuis malheureusement quelques années maintenant. Facing Death, son précédent album, ovationné par la critique, avait confirmé son entrée dans le milieu. Le quatuor a alors décidé de remettre à profit toute son énergie et sa fureur.

CATHEDRALE est allé enregistrer son nouvel opus directement sur le territoire britannique. Territoire qui a une place très particulière dans le cœur des amoureux du garage. Lieu mythique, le Royaume-Uni a vu émerger nombreuses de leurs sources d’inspiration, telles que les Buzzcocks ou Wire. CATHEDRALE, bien que majoritairement anglo-saxon dans l’âme, s’inspire aussi de la scène américaine avec des groupes tels que The Modern Lovers ou Protomartyr.


C’est donc au HaHa Sound Studio en plein coeur de Londres que les rythmiques galopantes, les solides lignes de basse et l’effervescence des guitares enjouées sont venus s’entrechoquer. L’album a été enregistré et mixé par Syd Kemp. Ce producteur français installé depuis maintenant quelques années en Grande-Bretagne a également travaillé avec Thurston Moore, Vanishing Twin ou encore Ulrika Spacek. Résultat de cette collaboration, le nouvel album de CATHEDRALE fait preuve d’une nette amélioration tant au niveau de la composition que de la structure. La rythmique et les riffs de guitares sont maintenant bien plus millimétrés, c’est-à-dire autant qu’un groupe de garage peut ou doit le faire !

« Gold Rush » s’impose comme le titre fort de l’album. Une sublime performance avait été dévoilée en janvier dernier, accompagnée d’un clip vidéo réalisé et animé par Alison Flora (qui avait déjà réalisé le clip du titre « You Can Fall » lors du précédent album).

Le morceau raconte l’histoire d’un type qui n’arrive pas à trouver un travail et à gagner de l’argent. Le seul choix qui se présente à lui est de vendre son âme au diable pour quelques billets et la folie qui va avec – peut-être un léger clin d’œil au célèbre guitariste Robert Johnson ? La critique de la société capitaliste, des institutions et de l’aliénation du travailleur sont des thèmes qui reviennent sans cesse dans l’album, au travers de titres comme « Right Time » ou « Institutions ».

Houses Are Built The Same fait partie de ces albums qu’on attend impatiemment de voir joués en live au milieu de pogos déchaînés. Mais pour le moment on ne peut qu’attendre le déblocage de la situation actuelle, extrêmement difficile pour tous les intermittents et producteurs du spectacle vivant. Alors restez bien à l’affût des futurs concerts du quatuor toulousain : ils vont sans aucun doute frapper fort !



Par Lucas de Moidrey

TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon