High Highs to Low Lows, plus de hauts que de bas pour Lolo Zouaï

Retour sur le premier album de la chanteuse franco-américano-algérienne, sorti le 19 Avril.



Depuis un peu plus d’un an, Lolo Zouaï inonde progressivement la toile de singles successifs : Brooklyn Love, Challenge, Desert Rose, Blue, Challenge, For the Crowd et surtout High Highs to Low Lows, qui cumule déjà plusieurs millions de streams à son actif. Découverte par un le grand public en France sur l’excellent titre Austin Power de Myth Syzer, on avait eu l’occasion de voir la chanteuse performer lors d’un concert touchant au Badaboum. Plus récemment, elle démontrait toute sa progression avec la sortie d’Ocean Beach, mini-EP deux titres, comprenant notamment une collaboration avec Devonté Hynes (Blood Orange), et marquant un vrai pallier dans la carrière de l’artiste franco-américano-algérienne.


Annoncé avec le clip de Ride, le premier album de Lolo Zouaï est enfin sorti, vendredi dernier.

Nommé d'après son plus gros succès, High Highs to Low Lows permet à Lolo Zouaï d’évoquer les thèmes qui structurent sa vie et sa carrière : son père, la solitude, le rejet des relations amoureuses, la dépression ou encore les travers de l’industrie musicale. Dans l’ensemble, c’est un album aux sonorités assez mélancoliques, relevé par quelques touches plus légères, comme Out the Bottle et, donc, le très sexy Ride évoqué précédemment.


Musicalement, High Highs to Low Lows s’avère être une véritable carte de visite pour Lolo Zouaï, qui y expose toute l’étendue de son talent et la variété de ses capacités. L’album touche à des sons électroniques plutôt énergiques comme avec le titre Moi, reprend des titres RnB plus classiques comme Caffeine et Look at Us et flirte avec la pop-variété avec des chansons tristes et plus lentes comme Here to Stay et les très étonnants Beaucoup et Desert Rose. Ce titre témoignant d'ailleurs de l'impressionnante palette vocale de la chanteuse, qui manie son timbre de voix avec douceur et justesse.


Autre point fort de l’album, le mélange des langues. Si l’anglais reste la principale, Lolo Zouaï insère dans presque tous ses titres des lyrics en français, souvent en miroir des textes anglais dans les refrains. Cette dualité permet, plutôt que de voir s’opposer les deux idiomes, d’installer une musicalité et une sensibilité qui s’imposent comme le fil rouge de l’album et retranscrivent en musique les différentes facettes de la chanteuse. C’est donc un choix artistique fort, qui se concrétise avec Beaucoup, le titre clôturant l’album, ballade guitare-voix entièrement en français très réussie.

Avec des sonorités rappelant des artistes déjà reconnues comme Paigey Cakey ou H.E.R (pour qui Lolo Zouaï a d’ailleurs déjà composé), High Highs to Low Lows doit permettre à Lolo Zouaï de s’imposer comme l’une des figures de proue du retour du RnB sur le devant de la scène. La scène, la chanteuse va d’ailleurs la retrouver avec une tournée américaine qui vient de débuter. Et en France ? Une seule date annoncée pour l’instant : We Love Green le 2 Juin prochain. On s’y retrouve ?



L'album en écoute ici. Retrouvez Alexandre sur Facebook.

TOURTOISIE MUSIC

Contact : contact@tourtoisiemusic.com

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2019 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon