Eliott Litrowski, le Chien Fou de la scène électronique parisienne

La semaine dernière, le label allemand Permanent Vacation a publié une nouvelle compilation de dix-sept morceaux : Permanent Vacation 6. Dans une compilation oscillant entre electronica, house et italo-disco, on retrouvait « Spray », la composition du talentueux Eliott Litrowski. Retour sur le parcours d’un jeune prodige passionné et éclectique.


© Esteban Gonzales


C’est à peine âgé de 16 ans que le jeune Eliott Litrowski découvre la scène électronique parisienne en fréquentant régulièrement le Rex Club ou le Pulp. Fasciné par les sets tellement vivants de Jennifer Cardini, ce sont les artistes du collectif Kompakt qui le convertissent à la musique électronique. Dès lors, il ne cessera de digger et de parfaire sa technique sur vinyles.


En 2013, le collectif parisien PopCorn Records écoute un mix qu’il réalise à Cologne et lui propose de faire un disque. Il accepte et ensemble, ils produisent son premier EP, Confusion Totale. L’aventure ne fait alors que commencer. Signé chez Cracki Records l’année suivante, il impressionne grâce à son remarquable edit de « Princes de la Ville » du groupe hip-hop 113.



Tout semble sourire au talentueux Eliott puisque son second EP Carjacking est publié l’an qui suit, par les parisiens de chez Cracki. Véritable accomplissement pour le jeune DJ, sa personnalité musicale se dessine peu à peu. Largement influencé par la Chicago House, il puise son inspiration dans l’Italo-Disco et la Techno pour construire des sets toujours plus techniques et précis, où se juxtaposent des sonorités acid voire même hip-hop.

Architecte le jour et DJ la nuit, Eliott Litrowski aka Le Chien Fou est un artiste éclectique qui écume les meilleurs clubs parisiens comme le Rex, Concrete, ou la Station – Gare des Mines. Toujours à l’affut de nouveautés et de pépites musicales, Eliott Litrowski co-fonde Fuego International avec son ami Krijka et devient ainsi producteur. Il veut jouer à l’international et parvient finalement à s’imposer sur la scène européenne avant de se baser à Copenhague. C'est là-bas qu'il rencontre David Vunk, le boss de Moustache Records, avec qui il sortira Schmock Machine en 2019. « He Sometimes Goes Out At Night » est une merveilleuse track d’Italo-Disco aux subtiles notes galactiques qui fait de ce disque probablement une de ses plus belles créations.



L’opus Vâhana #2, composé avec le producteur néerlandais Mark du Mosch chez Cracki Records, nous prouve une fois de plus qu’Eliott Litrowski s’entoure des meilleurs pour développer son propre style. Toujours accompagné de ses synthés, il nous fait voyager dès la première track « Fistebar ». Révélation de la scène électronique parisienne, Eliott Litrowski n’a définitivement pas fini de nous surprendre par sa technique et sa créativité.



On a qu’une hâte : le retrouver en grande forme au Sarcus Festival le 18 septembre prochain ! En attendant, découvrez l'intégralité de la compilation Permanent Vacation 6 sur toutes les plateformes.


Par Clara Jouaux-Savinien

TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon