Do Lung : rock indé cherche geek sentimental



Du bricolage dans une chambre d’ado mal éclairée : un PC fixe sur un bureau, quelques mugs entre deux piles de copies doubles et des murs recouverts de posters de rock indé. Voilà ce qu’inspire le nouvel EP de Do Lung : ses mélodies portées par une diction aussi maladroite que touchante, ses ensembles de guitares joliment saturées, ses textures oniriques et ses batteries programmées sur le logiciel de composition FL Studio forment un ensemble aussi précaire que cohérent. C’est d’ailleurs ce qu’ambitionne le groupe : conjuguer un rock bruyant et psychédélique à une pop intime.



Donnant suite à leur premier opus sorti en 2017, le duo devenu quatuor nous livre trois titres intenses, puisant autant dans les arrangements vaporeux de Deerhunter que dans des registres plus folk et sucrés à la Wilco. Cet EP II mérite une oreille attentive (et attendrie) pour se frayer un chemin entre les méandres de paroles cryptiques, d’explorations sonores et de rugissements électriques. Ce n’est finalement pas plus mal, tant il confère à ce court projet une sensation d’authenticité, de sincérité et de proximité. Quand rock indé rencontre nerd sentimental.


Par Élie Chanteclair 


Ecoutez EP II de Do Lung sur Bandcamp et Spotify


TOURTOISIE MUSIC

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon