Âme sensible s'abstenir : le nouvel EP de Modern Men arrive dans les bacs !

Modern Men vient encore frapper à grands coups de pied la scène française punk avec son nouvel EP intitulé Anéantir le Monde Moderne.


Modern Men c’est un duo de synth-punk tout droit venu de Normandie. C’est l’impétueuse synergie entre Adrien, chanteur du célèbre groupe de punk rock français MNNQNS (prononcé « mannequins ») et Quentin, du groupe de pop psychédélique, tout aussi Rouennais, Sunddunes. C’est un projet audacieux qui a le mérite de sortir de l’ordinaire, à la frontière de nombreux styles musicaux : synth-wave, punk, post-punk, hardcore…



Le premier EP éponyme du groupe est sorti en mai dernier avec la volonté de faire quelque chose de sensiblement différent. L’âme de Modern Men, c’est prendre le risque de sortir des sonorités singulières, sociales et violentes à la fois. En effet, les deux artistes voulaient à tout prix éviter de tomber dans l’oubli en réalisant, comme tout le monde, un énième album de pop rock électronique. Le titre « Rouen a de l’eau jusqu’aux épaules » a atteint avec brio cet objectif. Celui-ci hurlait à gueule ouverte la dérive de la société capitaliste mêlant une puissante fougue révolutionnaire au subtil mais brutal texte de Quentin.


Heureusement, ce nouvel EP intitulé Anéantir le Monde Moderne perdure sur le même sentier. Modern Men continue de brandir avec fierté cette invulnérable bannière, abrasive et politique. L’EP démarre en douceur avec le titre « XX ». Enfin c’est ce que l’on croit quand, soudain, à ce doux chant, viennent s’ajouter des vociférations de colère ainsi que de puissants et dissonants coups de guitare. En suit le titre « Tirer sur l’ambulance » qui nous projette dans un univers beaucoup plus sombre et planant. Un sentiment d’insécurité vient alors nous prendre aux tripes nourrissant une énergie insoupçonnée. Cette ardente et virulente pétulance s’immisce ainsi au plus profond de nos êtres, nous transportant alors jusqu’à la dernière note de l’opus.


Le duo n’a pas cessé de nous surprendre alors qu’il se produisait au Petit Bain mercredi dernier, pour la première partie de No More, groupe allemand de post-punk/no-wave des années 80. Afin d’accentuer les sons distordus et industriels, Quentin (lead chant) et Adrien (guitare et chant) ont décidé d’incorporer au format live une grande plaque de tôle et un tuyau d’aération pour les marteler énergiquement. On vous laisse imaginer le résultat !


En quelques mots, c’est un projet et un EP insolite qui mérite d’être vu en live et écouter, venant sonner comme un grand coup de trique face à la misère intermittente et la société capitaliste actuelle.






Chronique réalisée par Lucas de Moidrey.

TOURTOISIE MUSIC

Contact : contact@tourtoisiemusic.com

Média : media@tourtoisiemusic.com
Production : production@tourtoisiemusic.com
Copyright 2020 Tourtoisie Music

FinalNB.png
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon